EN FR
Logiciels de bourse et d'analyse technique

Indicateurs techniques

Moyennes Mobiles

La Moyennes Mobile est un des indicateurs les plus anciens et les plus utilisés. Elle permet de calculer la valeur moyenne de la valeur sur une période p donnée, le terme de "mobile" signifiant que cette période p fixée glisse à chaque nouvelle séance. Chaque nouvelle valeur de la Moyenne Mobile est donc la moyenne des p cours précédents la dernière séance. La Moyenne Mobile se calcule généralement avec les cours de clôture.

Il existe plusieurs types de Moyennes Mobiles, les plus répandus étant :

Les périodes utilisées pour tracer les Moyennes Mobiles dépendent de l'objectif dans le temps. Généralement on utilise les périodes suivantes :

La seule différence entre ces différents types de Moyennes Mobiles est le poids accordé aux cours les plus récents dans la période choisie.

  1. La Moyenne Mobile Arithmétique donne le même poids à tous les cours selon la formule :

         MMA(p) = (Somme des (Cours(n))) / p
         où n varie de 0 à p - 1

  2. La Moyenne Mobile Exponentielle donne plus d'importance aux cours récents selon la formule :

         MME(p) = (Dernier cours - (MME(p) de la veille))*K + (MME(p) de la veille)
         où K = 2/(p+1)

  3. La Moyenne Mobile Pondérée donne plus d'importance aux cours récents selon la formule :

         MMP(p) = (Somme des (p-n)*Cours(n))) / (p*(p+1)/2)
         où n varie de 0 à p - 1

  4. La Moyenne Mobile Smoothed conçue par Welles Wilder est analogue à la moyenne mobile exponentielle mais avec un coefficient K plus petit. Elle permet de lisser les cours en éliminant les fluctuations de court terme.

         MME(p) = (Dernier cours - (MME(p) de la veille))*K + (MME(p) de la veille)
         où K = 1/(p

  5. La Moyenne Mobile Triangulaire est similaire à la moyenne mobile exponentielle ou à la moyenne mobile pondérée à l'exception du système de pondération qui est différent.
    Les moyennes mobiles exponentielles et pondérées assignent la majeure partie de leur pondération aux données les plus récentes.
    Avec la moyenne mobile triangulaire, la majorité de la pondération est assignée à la portion médiane des données.
  6. La Moyenne Mobile Variable est une moyenne mobile exponentielle qui ajuste automatiquement la constante de lissage en fonction de la volatilité de la série de données.
    Plus les données sont volatiles, plus la constante de lissage utilisée dans le calcul de la moyenne mobile est grande ce qui par conséquent donne plus de poids aux données les plus récentes.
    Le raisonnement est inverse pour les données moins volatiles.
  7. La Moyenne Mobile Volumes ajustés a été developpée par Dick Arms, renommé surtout pour avoir inventé le Arms Index et la méthode de représentation graphique en équivolume.
    Il s'agit d'une méthode originale de calcul des moyennes mobiles qui intègre les volumes dans le calcul de moyenne mobile.

    Elle est calculée de la façon suivante :

    1. Calcul du volume moyen en utilisant toutes les unités de temps du graphique.
    2. Calcul de l'unité de volumes ou "volume incrément" en multipliant le volume moyen par 0.67.
    3. Calcul du ratio de volumes de chaque unité de temps en divisant les volumes réels de l'unité de temps par le volume incrément.
    4. En partant de l'unité de temps la plus récente et en travaillant en arrière, on multiplie le prix de chaque unité de temps par le ratio de volumes de la période et on additionne cumulativement ces valeurs jusqu'à ce que le total atteigne le nombre d'unités de volumes spécifié. Seule une portion des volumes de la dernière unité de temps est généralement utilisée.
  8. La Moyenne Mobile Zero Lag est une variante de la moyenne mobile exponentielle avec un retard nul. Elle est calculée de la manière suivante :

         MMZL(p) = (1 - K)* (MMZL(p) de la veille)) + K* (2* Dernier cours - Cours(X periodes avant))
         où K = 2/(p+1)
         et X = (p - 1)/2

Exemples


Exemple 1
Exemple 2

Interprétation

La Moyenne Mobile représentant une moyenne des cours, par conséquent quand elle est sous les cours cela signifie que la valeur est haussière et inversement la valeur est baissière quand la Moyenne Mobile est au-dessus de des cours.

En théorie, on obtient un signal d'achat quand la Moyenne Mobile croise les cours à la hausse, et de vente quand la Moyenne Mobile croise les cours à la baisse.
Cependant, en fonction de la volatilité de la valeur, il peut y avoir de faux signaux car la Moyenne Mobile peut franchir la courbe des cours seulement pour quelques jours avant de reprendre un cours normal. Pour améliorer la probabilité de détection du signal, une confirmation du signal par un autre indicateur est parfois souhaitable.

On peut également utiliser le croisement de Moyennes Mobiles de périodes différentes entre elles pour déterminer des signaux d'achat et de vente.

Retour à la liste des indicateurs